BauBuche Pour les éléments de construction soumis à des charges élevées

Le BauBuche S et le BauBuche GL75 sont les nouvelles poutres hautement performantes en hêtre régional. Grâce à sa grande résistance mécanique, le BauBuche Poutre permet de réaliser des constructions aux lignes élégantes, qui conviennent aux charges et portées élevées. Avec leur nouveau look moderne et leur finition de grande qualité, les poutres constituent une alternative intéressante aux applications avec une qualité « bois apparent ». Grâce à sa grande résistance, le BauBuche convient à tous les éléments de construction soumis à des charges élevées : seuils, solives, étais, chevrons faîtiers… Il est même possible de remplacer les poutres métalliques par des sections comparables en BauBuche. Et grâce à l'utilisation économe du matériau, les constructions en BauBuche se situent au même niveau de prix que les constructions réalisées avec des produits courants à base de résineux.

Standardbauteile BauBuche | Pollmeier

  • Exemples d'application

    Projet : grange dans le sud de l'Angleterre

    Construction en bois : Timberframe Company, BA10 0AJ Bruton, Grande-Bretagne
    Étais en BauBuche GL75 ; solives en BauBuche S
     
    Le maître d'ouvrage souhaitait une construction élancée et esthétique qui se marie bien avec la maçonnerie en briques. Un domaine d'application idéal pour le BauBuche.

    Pollmeier BauBuche - Éléments de construction standard
    Pollmeier BauBuche - Éléments de construction standard

    Étais en BauBuche GL75 ; solives en BauBuche S

  • Quels avantages le BauBuche offre-t-il au charpentier?

    Quelles sont les différences avec le BCM et le BLC traditionnels ?

    Le BauBuche se distingue par une résistance mécanique et une rigidité nettement supérieures à celles du BCM ou du BLC. La résistance à la flexion du BauBuche GL75 est ainsi par exemple presque 3 fois supérieure à celle du BCM C24 courant ou du BLC GL24. Des sections de nettement plus petite taille peuvent ainsi être employées et la construction est plus mince.

    Quelles exigences liées à la construction le charpentier doit-il prendre en compte ?

    Le travail de BauBuche Poutres ne diffère guère de celui des matériaux courants à base de résineux. Le charpentier doit avant tout veiller à la protection contre l'humidité. Une exposition du BauBuche aux intempéries au cours de la phase de construction provoque des gonflements et la formation de taches. C'est la raison pour laquelle nous recommandons l'application d'un traitement hydrofuge comme protection pendant le transport et le montage (par ex. marque Remmers, IL 170). L'assemblage s'effectue facilement à l'aide de tous les dispositifs d'assemblage courants. La réalisation d'avant-trous est impérative avant tout vissage. Il est recommandé d'employer des forets pleine taille (par exemple des forets hélicoïdaux HSS-G longs de Famag).

    Quels sont les avantages dont profite le charpentier ?

    Avec le BauBuche, le charpentier dispose d'un matériau hautement performant. Le BauBuche Poutre convient parfaitement aux éléments de construction soumis à des charges élevées :

    grâce à la grande résistance à la flexion et au module d'élasticité élevé, les dimensions des solives à grande portée sont plus minces. Lorsque l'espace disponible est limité, comme pendant une réhabilitation, la plus faible hauteur de section offre des avantages majeurs.

    La résistance à la compression dans le sens du fil à concurrence de 70 N/mm² permet l'utilisation d'étais plus minces.

    Grâce à sa grande résistance à la compression perpendiculairement au sens du fil à concurrence de 10 N/mm², le BauBuche constitue un choix idéal pour les seuils. Les surfaces portantes peuvent être réduites au niveau des poutres principales et secondaires. En cas d'utilisation de BauBuche, l'utilisation de renforts à compression transversale en acier est généralement superflue.

    Le BauBuche est livré avec une humidité du bois d'env. 7 %. Avec le BauBuche, la contraction d'éléments de construction soumis à la pression et les affaissements qui en résultent, comme c'est souvent le cas avec le BLC (humidité du bois aux alentours de 12 % à la livraison), sont exclus.

    Quels avantages le charpentier peut-il promettre au maître d'ouvrage ?

    Le charpentier peut proposer à son maître d'ouvrage une construction plus élancée avec l'aspect élégant du bois de feuillus. Pour l'aménagement intérieur ou les meubles, des matériaux en panneaux appropriés ainsi que le BauBuche Plancher sont disponibles. Grâce à leur masse volumique élevée, les éléments de construction sont, de plus, particulièrement résistants aux détériorations mécaniques. Et cela à des prix similaires à ceux appliqués en cas d'utilisation de produits courants à base de résineux.

  • Comparaison de matériaux dérivés du bois

    Grâce aux valeurs supérieures de résistance mécanique et de rigidité du BauBuche, il est possible d'employer des sections plus petites et ainsi de réaliser des économies de matériau significatives. Les économies de matériau peuvent varier d'une application à l'autre car différentes propriétés sont déterminantes pour le calcul. Pour les poutres isostatiques, il s'agit généralement de la déformation (module d'élasticité), pour les poutres continues, de la résistance à la flexion ou de la résistance au cisaillement et, pour les étais et ossatures, de la résistance à la compression et à la traction.

    Standardbauteile BauBuche | Pollmeier

  • Remplacer les poutres métalliques par du BauBuche

    Grâce à leur grande résistance, les BauBuche Poutres GL75 conviennent au remplacement des poutres métalliques. Cela permet d'éviter les ponts thermiques et rend les assemblages sophistiqués avec la construction métallique superflus.

    Standardbauteile BauBuche | Pollmeier

  • Tableaux de calcul préalable

  • Travail du matériau - Compte-rendu

    Le travail de BauBuche - Un compte-rendu du chef de projet Jens Moser de la société Gumpp & Maier GmbH (entreprise de construction en bois)

    Comment s'est déroulé votre premier projet de construction en bois avec BauBuche ?

    Le bâtiment administratif d'Euregon était pour nous le premier projet pour lequel nous avons utilisé le nouveau matériau BauBuche. En prenant la direction de ce projet, j'ai été surpris par la section réduite des piliers et des poutres. Je suis encore aujourd'hui fasciné par le fait qu'on puisse faire des constructions si élégantes avec BauBuche. C'est là que se situe pour moi la particularité de BauBuche. Le travail du matériau et le montage n'ont pas été sans poser quelques problèmes et nous avons dû nous y adapter. Mais, malgré cela, nous aurons plaisir à retravailler avec BauBuche lors du prochain projet.

    Standardbauteile BauBuche | Pollmeier

    Quelles expériences avez-vous faites avec l'assemblage de BauBuche ?

    À la livraison des premières poutres, j'ai été tout de suite étonné bien sûr par leur poids propre élevé. La masse volumique de BauBuche est d'environ 800 kg/m³, ce qui confère au matériau sa grande résistance. L'assemblage des poutres a été réalisé à notre centre d'usinage Hundegger K2. Pour empêcher la fraiseuse de se déporter, nous avons dû régler la vitesse de la machine sur la vitesse linéaire la plus basse. Cela a bien fonctionné.

     

    Comme, avec BauBuche, il faut préparer tous les alésages pour la visserie, il nous fallut percer un grand nombre de trous. Comment avez-vous procédé ?

    Les trous d'un diamètre de 6 mm ont été presque tous réalisés chez nous à la main. Les forets hélicoïdaux se sont avérés très utiles pour cela. En effet, les forets chauffent très vite en raison de la grande dureté de BauBuche. C'est pourquoi les collègues ont toujours travaillé avec plusieurs perceuses. Ils ont changé de machine après chaque trou pour laisser refroidir les forets. On peut aussi, il est vrai, faire refroidir les forets dans un bain d'huile, mais je déconseillerais cette solution, car des gouttes d'huile peuvent vite salir le bois. Si on compare avec un résineux, il faut compter ici avec un taux d'usure des forets de loin supérieur.

    Recommandation de Pollmeier : Le perçage dans BauBuche fonctionne parfaitement avec des forets affûtés sur toute leur longueur, par exemple avec des forets hélicoïdaux HSS-G longs de FAMAG.

  • Le montage – Un compte-rendu

    Le montage – Un compte-rendu du chef de projet Jens Moser de la société Gumpp & Maier GmbH (entreprise de construction en bois)

    BauBuche est très sensible à l'humidité. Comment vous y êtes-vous pris ?

    C'est juste, la sensibilité à l'humidité est le point crucial lors du montage de BauBuche. Nous avons octroyé aux logements dans les poutres principales un supplément de largeur de 2 mm si bien que, même si elles gonflaient légèrement, les poutres secondaires pouvaient s'y loger sans difficultés. Nous avons par ailleurs enduit tous les piliers et toutes les poutres d'une couche protectrice contre l'humidité (BauBuche Varnish de la sté Koch und Schulte GmbH & Co. KG) . Il faut accorder une importance particulière à l'application de BauBuche Varnish sur les surfaces frontales. Les poutres ont été empilées avec soin avec des morceaux de bois intermédiaires et pelliculées pour les protéger efficacement contre l'humidité pendant le transport et sur le chantier.

    Recommandation de Pollmeier : BauBuche Varnish est fortement recommandé pour protéger le matériau contre l'humidité pendant le transport et le montage. On préconise l'application de 120 ml de produit par m², ce qui correspond à une couche. Il faut accorder un soin tout particulier aux bois de bout, les surfaces frontales des poutres. Nous recommandons ici d'appliquer 2 ou 3 couches de BauBuche Varnish. Cette mesure est importante surtout pour les piliers, leurs surfaces frontales horizontales étant plus fortement exposées aux intempéries.

    Standardbauteile BauBuche | Pollmeier

    Comment s'est déroulé le montage ?

    Le montage des piliers et des poutres s'est bien passé malgré les nombreux jours de pluie. Le vernis de protection a rendu bien des services. Mais, malgré cela, nous avons protégé la construction par des bâches chaque fois qu'il pleuvait. Les panneaux pour plafond BauBuche Q, par contre, ont été livrés directement sur le chantier par le fabricant Pollmeier, déjà coupés à la longueur voulue et non traités. La protection contre l'humidité était, là, plus difficile. Nous avons donc construit sur le chantier un coffre de stockage provisoire, imperméable à la pluie, exprès pour les panneaux. Nous n'avons monté les panneaux que les jours où il ne pleuvait pas et, dès qu'ils furent posés, nous les avons immédiatement recouverts d'un écran pare-vapeur bitumineux (BauderTEC KSD Duo) pour les protéger des intempéries.

    Y-a-t-il eu malgré cela des taches d'eau sur les panneaux ?

    Oui, malgré toutes les précautions, il y a eu quelques taches d'eau, mais nous avons pu les éliminer avec de l'acide oxalique. Cela a bien marché.

Présente ici vos projets de BauBuche!

Vous avez ici la possibilité de présenter vos propres projets et produits réalisés avec le nouveau matériau BauBuche de Pollmeier.

Présenter un projet!

Autres références