Du hêtre tous azimuts - Un matériau (quasi) universel

Un matériau (quasi) universel

Pollmeier BauBuche Designstudie
#360CBeech #materialforalmostallapplications #pollmeier

Le matériau bois connaît actuellement une renaissance dans l'architecture. Les raisons en sont très variées. La prise de conscience environnementale ne cessant de progresser, la demande de matériaux de construction renouvelables et écologiques croît également. Les matériaux dérivés du bois de grande qualité permettent de donner une nouvelle dimension aux créations novatrices, et les nouvelles méthodes de fabrication et de planification d'atteindre un niveau élevé de préfabrication et des durées de construction courtes. Les outils numériques de planification et les technologies modernes d'usinage, comme les machines de découpe à commande numérique, améliorent l'efficacité et la précision du travail des matériaux à base de bois. Mais les propriétés du bois jouent bien sûr aussi un rôle prépondérant : un aspect plaisant à l'œil et un toucher agréable génèrent un confort naturel dans les habitations.
Autrefois, on utilisait fréquemment différentes essences de bois dans la construction : l'épicéa pour la charpente de toiture, le chêne pour le sol ou l'érable pour les meubles. Aujourd'hui, il existe avec BauBuche un bois de feuillus qui convient à toutes ces utilisations, formant un ensemble harmonieux dans la construction d'habitations.

Un matériau unique pour des applications variées. C'est sur cette particularité que l'étudiant en design italien Mattia Marocelli se concentre pour son projet « Look deep into nature ». Il a, pour ses travaux, étudié les nombreuses possibilités d'emploi du lamibois en hêtre (BauBuche). Ce matériau présente non seulement une résistance mécanique extrêmement élevée, bien supérieure à celle des matériaux à base de résineux, mais, grâce à la grande qualité de sa surface, il peut aussi être utilisé dans les parties apparentes, ce qui ouvre des possibilités entièrement nouvelles permettant de faire fusionner la construction en bois et l'aménagement intérieur.

Un matériau (quasi) universel
Dans son projet, Marocelli a utilisé ce matériau traité de différentes façons selon les critères exigés par l'emploi. Sous forme de poutres, on trouve le lamibois à base de hêtre dans les constructions de plafonds et de sols, et, dans la charpente de toiture et dans la façade exposée au sud composée de montants et de traverses. Le même matériau, sous forme de panneaux (les placages sont perpendiculaires à la surface), sert à habiller les murs et les plafonds, compose le sol, les marches des escaliers et l'ameublement.

Ensemble harmonieux
En attribuant plusieurs fonctions au matériau, le revêtement mural sert par exemple en même temps de tête de lit, Marocelli parvient à créer un concept harmonieux déployé sur l'ensemble du projet et un lien intrinsèque entre les pièces aux usages différents. Les placages fins émergent dans le plan de travail de la cuisine tout comme dans les poutres du plafond et dans la volée d'escalier.

Pollmeier BauBuche Designstudie

Du bois tous azimuts
L'emploi de nouveaux matériaux dérivés du bois comme BauBuche fournit de nombreuses possibilités de créer un rapport homogène entre l'aménagement intérieur et la construction. Dès qu'il est utilisé avec différentes attributions, le lamibois à base de hêtre révèle ses excellentes propriétés : sa résistance et sa solidité élevées, associées à la grande qualité de sa surface, remplissent tous les critères que l'on attend d'un matériau universel dont on est encore loin d'avoir exploité toutes les possibilités.

Pollmeier BauBuche Designstudie

Vous pouvez découvrir ici l'étude complète de Marocelli Mattia.
ÉTUDE DE DESIGN