Parking en hêtre

L'université de Munich élabore un premier système de parking à étages construit en bois.

Pollmeier BauBuche Parkhaus
#multistoreycarpark #BauBuche #Pollmeier

En Allemagne, le hêtre est, à côté de l'épicéa et du pin, la troisième essence disposant d'importantes réserves utiles durables. Sa résistance mécanique dépasse nettement celle des résineux et, de par sa transformation industrielle en lamibois de très grande qualité, l'emploi du bois de hêtre est aussi économique. Alors que le lamibois à base de hêtre (BauBuche) est déjà utilisé dans des structures de grande envergure, par exemple dans la construction de hangars et de locaux commerciaux, l'université technique de Munich a maintenant étudié aussi des systèmes de construction pour des parkings.

La grande résistance mécanique du lamibois en hêtre permet pour la première fois d'avoir recours à un matériau dérivé du bois pour les éléments porteurs dans la construction de parkings à étages. Cette approche ouvre de nouvelles possibilités écologiques et esthétiques : d'une part, on utilise un matériau respectueux de l'environnement qui, servant de réservoir de carbone, favorise la protection climatique. D'autre part, BauBuche convient parfaitement pour les parties apparentes et pour la valorisation esthétique d'un parking. Au niveau des coûts, le parking à étages en bois se situe à peu près au même niveau que les constructions conventionnelles en acier ou en construction massive.

Dans le modèle calculé par l'université technique de Munich, la construction de base du parking à étages se compose de piliers et de poutres en BauBuche GL70 avec un plafond en éléments préfabriqués de béton armé. La grande solidité de ce matériau dérivé du bois permet de recouvrir les places de stationnement et les voies de circulation sans piliers et, ainsi, de déterminer les emplacements sans avoir à tenir compte de la construction. L'aménagement de places pour handicapés ou l'adaptation des surfaces à la nouvelle taille des véhicules ne pose aucun problème.

Pollmeier Visualisierung Parkhaus

Les voitures particulières accèdent par des rampes en BauBuche Poutre et en éléments préfabriqués en béton. Le niveau supérieur du parking sera protégé des intempéries par la construction d'un toit. On part d'une durée d'utilisation des structures porteuses en BauBuche de 50 ans au total, une longévité comparable à celle des constructions massives, si l'installation est conforme aux règles de l'art et à l'abri des intempéries.

Le caractère modulaire de la construction permet d'aligner les étages de stationnement sans restrictions au niveau de la longueur, et il est possible d'envisager une hauteur maximale pour le bâtiment égale à la limite prévue pour des immeubles de grande hauteur. L'efficacité d'exploitation des ressources de la construction en bois augmente proportionnellement au degré élevé de préfabrication : la production en usine des éléments en BauBuche garantit non seulement une qualité supérieure des structures porteuses, mais elle réduit également la durée de construction. En outre, elle permet un meilleur contrôle de la qualité dans l'élaboration des détails. Les plafonds de béton qui séparent les différents niveaux de stationnement servent pendant la phase de montage de protection contre l'humidité, puis, plus tard, de barrières verticales contre la propagation des incendies.

Si la longévité technique du parking arrive un jour à sa fin, les différents matériaux (bois, béton, acier) peuvent être démontés sans problème et réutilisés comme matériau de recyclage ou à des fins thermiques.

Anne Niemann dirige le projet de recherche « Développement d'un système de construction pour parkings à étages en lamibois à base de hêtre » à l'université technique de Munich. Vous trouverez des détails techniques et de plus amples informations sur ce projet par exemple dans l'article consacré aux parkings à étages en système de construction en lamibois à base de hêtre (« Parkhäuser aus Holz – Bausystem aus Buchenfurnierschichtholz ») publié récemment par Madame Niemann dans la revue allemande spécialisée en architecture « Deutsche BauZeitschrift ». Vous pouvez lire ici l'article dans son intégralité.