BauBuche Construction à ossature

Tous les détails du bâtiment administratif conçu par lattkearchitekten (BDA)

Des finitions en bois clair de la construction à ossature avec des étais et plafonds en solives apparents en BauBuche déterminent l'impression dégagée par l'espace et créent un sentiment de bien-être pour un travail agréable. L'utilisateur a délimité des volumes de différentes tailles en fonction des exigences des postes de travail respectifs. Les cloisons et panneaux muraux en verre ainsi que des surfaces fermées blanches s'intègrent dans les lignes de la construction, se fondent dans l'arrière-plan et créent une continuité visuelle entre les différentes zones.

Le balcon de 2 mètres de large sur la face sud s'installe dans le prolongement du bâtiment et permet de prendre l'air à l'abri des intempéries tout en profitant de la vue sur le parc. L'encorbellement qui jette son ombre ne passe pas inaperçu : il permet en été d'éviter une exposition directe au soleil, des mesures de protection solaire deviennent ainsi superflues.

  • Données du projet

    Lieu Augsburg, Walchstraße
    Maître d'ouvrage euregon AG
    Construction/planification 2014-2015
    Bâtiment de la classe 3
    Architectes lattkearchitekten BDA, Augsburg
    Ingénieurs bauart konstruktions GmbH, München
    Installations techniques et électriques JETTER Ingenieur- und Service GmbH & Co. KG, Gersthofen
    Construction en bois Gumpp & Maier GmbH
    Superficie du terrain à bâtir 2.783 m²
    Emprise au sol 465 m²
    Surface de plancher hors œuvre brute 1.335 m²
    Volume brut du bâtiment  4.690 m³
    Photographe Eckhart Matthäus
    Poseur de sol DecoDomus Erhard
    Surface au sol 310,88 m²
    Épaisseur du sol 20x152 mm
    Traitement de surface huile dure à la cire
    Code couleur BauBuche numéro de couleur 100
    Support collé sur chape

     

  • Construction & matériau

     

    Au nord et au sud, la structure à ossature de la construction principale abrite respectivement un espace de 5,10 m de profondeur avec un corridor central de 2,4 m de large. Le plafond suspendu cache ici les principales lignes de distribution des installations techniques du bâtiment pour la ventilation, le chauffage et la climatisation.

    Une façade composée de montants et de traverses, également en BauBuche, se dresse devant les étais.

    Piliers grille : 5, 10 m; BauBuche GL70 (20/20 cm)
    Poutre principale BauBuche GL70 (20/40 cm)
    Poutre secondaire : grille : 85 cm; BauBuche GL70 (12/32 cm)
    Panneau pour plafond BauBuche Q (40 mm)

     

    Plan RdC

    Pollmeier BauBuche - Skelettbauweise Bürogebäude

    Plan 1er étage

    Pollmeier BauBuche - Skelettbauweise - euregon Bürogebäude

    Plan 2e étage

    Pollmeier BauBuche - Skelettbauweise - euregon Bürogebäude

    Coupe

    Pollmeier BauBuche - Skelettbauweise - euregon Bürogebäude

    Isométrie

    Pollmeier BauBuche - Skelettbauweise - euregon Bürogebäude

  • Construction du plafond

    Dalle de fondation

    BauBuche Plancher 20 mm
    Chape en ciment 54 mm
    Panneau isolant, fibres de bois souples 40 mm
    Couche d'étanchéité en bitume 6 mm
    Dalle de fondation en béton armé 180 mm
    Feuille de séparation en PE 0,4 mm
    Isolation XPS 80 mm

     

    euregon AG - Bürogebäude in Skelettbauweise aus BauBuche - Fußboden EG
    euregon AG - Bürogebäude in Skelettbauweise aus BauBuche - Fußboden EG

    Dalle de fondation

    Plafond RdC et 1er étage

    BauBuche Plancher  
    Chape en ciment 50 mm
    Panneau isolant, p. ex. Isover Akustic EP 1 40 mm
    Remblai en gravillons agglomérés 120 mm
    BauBuche Panneau 40 mm
    Solives du plancher 120 / 320 mm

    Avec son remblai aggloméré en gravillons et latex de 12 cm de haut, la construction du plancher pèse sur le plafond, réduit les oscillations et améliore l'acoustique du bâtiment.

     

    euregon AG - Bürogebäude in Skelettbauweise aus BauBuche - Fußboden OG
    euregon AG - Bürogebäude in Skelettbauweise aus BauBuche - Fußboden OG

    Plafond RdC et 1er étage

    Structure du toit

    Remblai en gravillons agglomérés 16 / 32 mm
    Couche d'étanchéité en EPDM, doublure simple face 1,55 mm
    Isolation en pente en EPS (20-240 mm) 130 mm
    Isolation PUR 120 mm
    Écran pare-vapeur / étanchéité passagère 2 mm
    BauBuche Panneau 40 mm
    Solives du plancher 100 / 240 mm
    euregon AG - Bürogebäude in Skelettbauweise aus BauBuche - Dachaufbau
    euregon AG - Bürogebäude in Skelettbauweise aus BauBuche - Dachaufbau

    Structure du toit

  • Structure de mur

    Structure de mur (construction à cadre en bois pour le garde-corps et les murs de pignon)

    2x Placoplâtre 2x 12,5 mm
    Panneau OSB-3 15mm
    Isolation en fibres cellulosiques, avec montants en bois intercalés 60/240 240 mm
    Panneau paraffiné en fibres de bois souples 35 mm
    Lattis 30/60 / ventilation par l'arrière 30/60 mm
    Lambrissage vertical verni 21 mm
    euregon AG - Bürogebäude in Skelettbauweise aus BauBuche - Wandaufbau
    euregon AG - Bürogebäude in Skelettbauweise aus BauBuche - Wandaufbau

    Structure de mur

  • Alimentation en énergie

     

    Chauffage : chauffage urbain
    Refroidissement : prélèvement des eaux souterraines
    Système d'aération : avec récupération de la chaleur

     

    Enveloppe :

    • enveloppe du bâtiment à forte isolation, construction en bois préfabriquée Uw = 0,15 W/m²K
    • U transparent = 0,90 W/m²K
  • Guidage des fluides dans la zone centrale

    Le guidage des fluides traverse la zone centrale du bâtiment.

    Pollmeier BauBuche - Skelettbauweise - euregon Bürogebäude

    Les solives minces en BauBuche GL70 dans la zone centrale, d'une section de 160 mm seulement, laissent suffisamment de place pour toutes les conduites en dessous des solives, rendant inutiles des percées coûteuses dans ces dernières.

    Pollmeier BauBuche - Skelettbauweise - euregon BürogebäudePollmeier BauBuche - Skelettbauweise - euregon Bürogebäude

  • Comparaison des matériaux, assemblages et détails de la construction

     

    La résistance élevée des poutres en BauBuche GL70 permet de réaliser une construction aux lignes particulièrement élégantes. La comparaison des matériaux avec le lamellé-collé conventionnel GL24h en apporte la preuve.

      BauBuche GL70 BLC GL24h
    Piliers B x H = 200 x 200 B x H = 240 x 240
    Solive 1er étage : B x H = 200 x 400 B x H = 200 x 550
    Solive 2e étage : B x H = 200 x 280 B x H = 240 x 450

     

    La construction à ossature utilise des assemblages souples relativement simples.

    Assemblage des poutres secondaires sur les solives

    Pollmeier BauBuche - Skelettbauweise - euregon Bürogebäude

    À droite :  assemblage d'une poutre secondaire..

    À gauche : assemblage d'une solive plus petite dans la zone centrale.

    Pollmeier BauBuche - Skelettbauweise - euregon Bürogebäude

    Jonction de solive par ferrure

    Pollmeier BauBuche - Skelettbauweise - euregon Bürogebäude

    Jonction d'étage des piliers principaux

    Les forces d'appui élevées sont transmises via les solives par 4 goujons de D = 20 mm en acier S355. Le blocage des piliers au niveau de la construction incombe à l'entreprise chargée de la construction en bois.

    Pollmeier BauBuche - Skelettbauweise - euregon Bürogebäude

     

  • Travail du matériau - Compte-rendu

    Le travail de BauBuche - Un compte-rendu du chef de projet Jens Moser de la société Gumpp & Maier GmbH (entreprise de construction en bois)

    Comment s'est déroulé votre premier projet de construction en bois avec BauBuche ?

    Le bâtiment administratif d'Euregon était pour nous le premier projet pour lequel nous avons utilisé le nouveau matériau BauBuche. En prenant la direction de ce projet, j'ai été surpris par la section réduite des piliers et des poutres. Je suis encore aujourd'hui fasciné par le fait qu'on puisse faire des constructions si élégantes avec BauBuche. C'est là que se situe pour moi la particularité de BauBuche. Le travail du matériau et le montage n'ont pas été sans poser quelques problèmes et nous avons dû nous y adapter. Mais, malgré cela, nous aurons plaisir à retravailler avec BauBuche lors du prochain projet.

    Pollmeier BauBuche - Skelettbauweise - euregon Bürogebäude

    Quelles expériences avez-vous faites avec l'assemblage de BauBuche ?

    À la livraison des premières poutres, j'ai été tout de suite étonné bien sûr par leur poids propre élevé. La masse volumique de BauBuche est d'environ 800 kg/m³, ce qui confère au matériau sa grande résistance. L'assemblage des poutres a été réalisé à notre centre d'usinage Hundegger K2. Pour empêcher la fraiseuse de se déporter, nous avons dû régler la vitesse de la machine sur la vitesse linéaire la plus basse. Cela a bien fonctionné.

     

    Comme, avec BauBuche, il faut préparer tous les alésages pour la visserie, il nous fallut percer un grand nombre de trous. Comment avez-vous procédé ?

    Les trous d'un diamètre de 6 mm ont été presque tous réalisés chez nous à la main. Les forets hélicoïdaux se sont avérés très utiles pour cela. En effet, les forets chauffent très vite en raison de la grande dureté de BauBuche. C'est pourquoi les collègues ont toujours travaillé avec plusieurs perceuses. Ils ont changé de machine après chaque trou pour laisser refroidir les forets. On peut aussi, il est vrai, faire refroidir les forets dans un bain d'huile, mais je déconseillerais cette solution, car des gouttes d'huile peuvent vite salir le bois. Si on compare avec un résineux, il faut compter ici avec un taux d'usure des forets de loin supérieur.

    Recommandation de Pollmeier : Le perçage dans BauBuche fonctionne parfaitement avec des forets affûtés sur toute leur longueur, par exemple avec des forets hélicoïdaux HSS-G longs de FAMAG.

  • Montage - Compte-rendu

    Le montage – Un compte-rendu du chef de projet Jens Moser de la société Gumpp & Maier GmbH (entreprise de construction en bois)

    BauBuche est très sensible à l'humidité. Comment vous y êtes-vous pris ?

    C'est juste, la sensibilité à l'humidité est le point crucial lors du montage de BauBuche. Nous avons octroyé aux logements dans les poutres principales un supplément de largeur de 2 mm si bien que, même si elles gonflaient légèrement, les poutres secondaires pouvaient s'y loger sans difficultés. Nous avons par ailleurs enduit tous les piliers et toutes les poutres d'une couche protectrice contre l'humidité (BauBuche Varnish de la sté Koch und Schulte GmbH & Co. KG) . Il faut accorder une importance particulière à l'application de BauBuche Varnish sur les surfaces frontales. Les poutres ont été empilées avec soin avec des morceaux de bois intermédiaires et pelliculées pour les protéger efficacement contre l'humidité pendant le transport et sur le chantier.

    Recommandation de Pollmeier : BauBuche Varnish est fortement recommandé pour protéger le matériau contre l'humidité pendant le transport et le montage. On préconise l'application de 120 ml de produit par m², ce qui correspond à une couche. Il faut accorder un soin tout particulier aux bois de bout, les surfaces frontales des poutres. Nous recommandons ici d'appliquer 2 ou 3 couches de BauBuche Varnish. Cette mesure est importante surtout pour les piliers, leurs surfaces frontales horizontales étant plus fortement exposées aux intempéries.

    Pollmeier BauBuche - Skelettbauweise - euregon Bürogebäude

    Comment s'est déroulé le montage ?

    Le montage des piliers et des poutres s'est bien passé malgré les nombreux jours de pluie. Le vernis de protection a rendu bien des services. Mais, malgré cela, nous avons protégé la construction par des bâches chaque fois qu'il pleuvait. Les panneaux pour plafond BauBuche Q, par contre, ont été livrés directement sur le chantier par le fabricant Pollmeier, déjà coupés à la longueur voulue et non traités. La protection contre l'humidité était, là, plus difficile. Nous avons donc construit sur le chantier un coffre de stockage provisoire, imperméable à la pluie, exprès pour les panneaux. Nous n'avons monté les panneaux que les jours où il ne pleuvait pas et, dès qu'ils furent posés, nous les avons immédiatement recouverts d'un écran pare-vapeur bitumineux (BauderTEC KSD Duo) pour les protéger des intempéries.

    Y-a-t-il eu malgré cela des taches d'eau sur les panneaux ?

    Oui, malgré toutes les précautions, il y a eu quelques taches d'eau, mais nous avons pu les éliminer avec de l'acide oxalique. Cela a bien marché.

Mise à jour 

L'ossature en BauBuche de la société Euregon s'est octroyée la première place de la catégorie « Construction industrielle - Bâtiment neuf » du concours « HolzbauPlus ». Le concours est récompensé tous les deux ans par le ministère fédéral allemand de l'Alimentation et de l'Agriculture, BMEL. Ainsi, l'attention est concentrée sur des constructions particulièrement durables avec un choix de matériaux homogène. Félicitations !

Présente ici vos projets de BauBuche!

Vous avez ici la possibilité de présenter vos propres projets et produits réalisés avec le nouveau matériau BauBuche de Pollmeier.

Présenter un projet

Autres références